Eltern Fachkraftbrief auf Französisch

Eltern Fachkraftbrief auf Französisch, Stand 23.06.2021

Lesedauer:2 Minuten:

Ministère hessois
pour les Affaires sociales et
l'Intégration
Le ministre

Wiesbaden, le 23 juin 2021

Mesdames et messieurs,
chers parents, chers professionnels de l'enfance,

Au cours des derniers mois, nous avons tous dû accepter des restrictions notables dans tous les domaines de la vie en raison de la pandémie de Corona – cela a également affecté les garderies pour enfants. Vous, chers parents et professionnels, avez surmonté ensemble cette longue période et contribué à contenir la propagation du coronavirus. Merci beaucoup pour cela.
L'évolution positive actuelle du nombre de cas d'infection ouvre maintenant des possibilités de mesures d'assouplissement. Nous sommes très conscients des besoins particuliers des enfants. C'est pourquoi, après mûre réflexion et compte tenu du développement linguistique des enfants ainsi que du taux de vaccination des personnes qui y travaillent, nous avons décidé de dispenser les éducateurs des crèches et des garderies de l'obligation générale de porter un masque dans le domaine de l'accueil de jour des enfants. La décision de savoir si, et dans quelles situations, le port d'un masque est judicieux et nécessaire dans le cadre du travail pédagogique dans les crèches et les garderies pour enfants revient donc aux responsables des crèches et des garderies sur place à partir de vendredi prochain, le 25 juin 2021. Ils peuvent établir des réglementations appropriées dans le cadre de leurs plans d'hygiène. En outre, le concept d'hygiène de l'État est adapté et stipule que tous les visiteurs doivent porter un masque médical qui cache le nez et la bouche dès leur entrée dans la crèche.
Le concept d'hygiène actualisé sera publié sous peu sur notre page d'accueil.

Nous savons également combien les restrictions des heures de garde d'enfants ont été et sont encore difficiles pour de nombreuses familles. Les soins en groupes constants posent des défis majeurs aux familles et aux professionnels. La situation actuelle en matière d'infection étant favorable, elle nous permet de travailler à nouveau dans des concepts ouverts ou partiellement ouverts, pour autant que la situation du personnel sur place le permette. Cette transition nécessitera un certain temps d'organisation. Nous partons du principe qu'à partir du lundi 5 juillet 2021, la prise en charge des groupes constants prendra fin et un fonctionnement régulier pourra se dérouler dans le respect des mesures d'hygiène.
Dans le même temps, nous vous demandons expressément de rester vigilants et prudents afin de ne pas compromettre les progrès accomplis. Nous ne pouvons pas encore évaluer pleinement l'impact de la nouvelle variante Delta. Si le nombre d'infections augmente à nouveau, de nouvelles restrictions peuvent également s'avérer nécessaires. Les interdictions d'entrée pour les services de garde d'enfants et d'adultes malades ainsi que pour les cas de quarantaine restent inchangées.
De nombreux professionnels de l'accueil de jour sont désormais entièrement vaccinés et donc protégés contre une évolution sévère de la maladie. Cependant, les personnes vaccinées ou guéries peuvent toujours tomber malades et transmettre le virus, même si la probabilité est considérablement plus faible. Le RKI souligne donc que le respect des règles de distanciation et d'hygiène est toujours de rigueur, même pour les personnes vaccinées et guéries. C'est pourquoi nous continuerons à vous proposer des autotests, chers professionnels de l'accueil de jour des enfants, dans un premier temps jusqu'aux vacances d'automne de Hesse, et vous demandons d'en faire usage.
Même si nous pouvons nous réjouir des larges simplifications des mesures désormais possibles relatives à la garde d'enfants, je vous appelle tous à continuer à faire face à la pandémie de manière responsable et à rester prudents. Je vous demande, chers parents et chers professionnels, de continuer à vous comporter de manière à ne pas vous exposer ni exposer quiconque à des risques d'infection évitables. Nous avons des raisons d'être
optimistes, mais pas insouciants.
Faites très attention lors de vos rencontres et acceptez une offre de vaccination dès qu'elle vous est proposée !
Avec de la considération mutuelle et de la cohésion, nous espérons réussir ensemble à préserver ce que nous avons réalisé au-delà de l'été et pouvoir poursuivre le fonctionnement régulier de l'accueil de jour des enfants sur le long terme. C'est en notre pouvoir.
Avec mes salutations distinguées,
Kai Klose

Schlagworte zum Thema